Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 janvier 2020

Communiqué du département, 17 janvier 2020

Communiqué du 17 janvier 2020

Le collectif des enseignant.e.s et personnels du département de science politique demeure mobilisé contre la réforme des retraites et la Loi pluriannuelle de programmation de la recherche (LPPR).

En conséquence, il décide :

- à partir du 27 janvier, dans le cadre de chaque cours, un moment sera pris systématiquement pour discuter avec les étudiant.es des questions liées à la mobilisation. Le contenu et le format des cours pourront également être ajustés au contexte de mobilisation (ateliers, intervenants, etc.).

Les modalités de validation sont aménagées pour permettre aux étudiant.es qui le souhaitent de rester mobilisé.es sans pénalisation. En conséquence, l’obligation d’assiduité aux cours est suspendue, de même que la validation sur la base d’une note de participation aux séances. La validation repose sur la réalisation d’un travail dont le contenu et le format seront explicités en début de semestre dans chaque cours, permettant aux étudiant.es qui ont rempli ce contrat de valider le cours.

- des journées "temps fort" les jours de mobilisation nationale : durant ces journées, les cours sont supprimés et le département appelle à se rendre aux AG de l'université et aux manifestations. Ces journées seront annoncées sur ce blog.

- l'organisation d'initiatives publiques, y compris hors les murs de l'université, destinées à rendre la mobilisation visible et à faire mieux connaître les effets destructeurs des réformes en cours : premier rendez-vous lundi 27 janvier, 14-18h (salle à confirmer). Nous y invitons l’ensemble de l'UFR Textes et sociétés. En conséquence, aucun cours n'aura lieu à cet horaire.

11:34 Publié dans Emplois du temps, Licence, Master